Guide du nettoyage et d’entretien de l’écharpe en laine, en soie ou en coton

L’entretien de votre écharpe est essentiel.

Dois-je laver mon écharpe à la main ? l’amener au pressing ou bien peut-être tout simplement la mettre à la machine ? En bref, autant de questions que l’on se pose une fois qu’il s’agit d’entretenir, laver et nettoyer votre écharpe.

Quelle que soit sa composition, fibres naturelles ou/et synthétiques, votre écharpe vous accompagnera longtemps à condition de l’entretenir correctement.

Meilleur sera son entretien, plus long sera sa durée de vie soyez en sûr.

Pas de panique, un entretien adéquat, quelques règles simples associées à un peu de bon sens et votre bande d’étoffe préférée se portera à merveille.

Nous vous proposons une page dédiée aux astuces et conseils pratiques qui vous aidera immanquablement à entretenir votre écharpe et à en prendre soin.

Bientôt vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas accorder les soins adéquats à votre accessoire de mode favori.

Voici donc notre guide d’entretien de l’écharpe.

  1. Quelques recommandations générales pour prendre soin de votre écharpe
  2. Entretenir votre écharpe en laine
  3. Votre écharpe est en soie, comment l’entretenir ?
  4. Comment laver et entretenir une écharpe en coton ?
  5. En conclusion
  6. Annexe : tableau des symboles de lavage des textiles

 

Quelques recommandations générales pour prendre soin de votre écharpe

Prenez le temps de lire l’étiquette

Dans la précipitation il nous arrive parfois d’oublier de le faire. Prenez connaissance des consignes de lavage du fabricant.

N’hésitez pas à consulter la liste des symboles et leur signification en fin de cette page, cela vous sera sans doute utile. Ces sigles concernent les différentes étapes de l’entretien : le lavage, le séchage, le repassage, le nettoyage à sec, …

Quelques règles simples à propos de l’utilisation de la machine

Il est préférable de ne pas remplir complètement le tambour de votre machine. Cela ne devrait pas être le cas de figure ici pour le lavage d’écharpes. Il est bon toutefois de savoir qu’une charge trop grande de votre machine implique une plus forte sollicitation mécanique. Le textile est moins bien lavé, contraint à plus de frottement mécanique et la lessive peut dans ce cas précis ne pas se dissoudre totalement.

Séparez les couleurs claires des couleurs foncées et sombres. Cela est d’autant plus important et vrai pour les textiles délicats.

Si l’étiquette vous indique que le lavage à la main est préconisé, utilisez le programme adéquat sur votre machine (si elle en est dotée) en sélectionnant celui dédié au «lavage à la main» et réglez la température suivant l’indication, en général au plus bas sans dépasser 30°C.

Néanmoins, dans bien des cas et nous l’aborderons plus tard, il sera préférable de laver votre écharpe à la main.

entretien echarpe

Entretenir votre écharpe en laine

Les recommandations suivantes valent aussi pour les écharpes contenant un pourcentage non négligeable de laine, celle entre autres composées également d’acrylique ou bien de soie, matière qui exige des précautions spécifiques concernant son entretien.

Nous vous proposons quelques conseils pratiques et astuces qui vous permettront d’apporter à votre écharpe un entretien de qualité et soigné, quelques informations utiles et nécessaires pour vous aider à laver votre écharpe sans en dégrader les fibres naturelles de la laine. Elle pourra ainsi conserver toute sa douceur et la laine son moelleux ainsi que ses propriétés naturelles isolantes précieuses.

Quelle laine ?

Nos écharpes sont principalement constituées de laine lambswool et de laine angora.

La laine Lambswool

Le terme lambswool désigne principalement la provenance de la laine. Il s’agit de la laine obtenue grâce à la tonte d’agneaux d’environ 7 mois. La laine d’agneau est particulièrement fine et courte. On obtient ainsi une fibre légère, délicate, chaude et douce, des atouts indéniables pour la confection.

Concernant l’entretien que nous allons aborder dans le détail ensuite, il est important de préciser quelques points. Nous vous conseillons de laver de manière générale vos vêtements et en particulier vos écharpes en laine lambswool ou en angora à froid et à la main en utilisant des lessives dédiées à ce type de textile donc non agressives. Privilégier le lavage à la main permet d’éviter notamment les effets de la machine sur la fibre comme les bouloches et de prolonger la durée de vie de votre accessoire vestimentaire préféré.

La laine Angora

Elle est obtenue à partir du pelage doux et soyeux de certaines espèces d’animaux ayant une fourrure aux caractéristiques particulièrement intéressantes comme la longueur des poils et leur croissance rapide. On utilise essentiellement la fourrure du lapin angora et la toison du mouton angora.

Le lavage

La délicatesse des fibres naturelles de la laine exige un minimum d’attention lorsque l’on souhaite nettoyer et entretenir son écharpe. Voici quelques règles de base à respecter pour laver et entretenir soigneusement votre étoffe.

S’il n’y avait que 3 idées à retenir lors de son lavage ce sont celles-ci :

  • L’eau chaude est l’ennemie de la laine et endommage souvent de manière irréversible sa texture.
  • Les lessives classiques universelles destinées aux vêtements de couleur sont trop agressives pour la laine et contiennent notamment des éléments qui détériorent la fibre de la laine. Résultat : les fibres sont abîmées, la laine a tendance ensuite feutrer, boulocher. Votre écharpe est déformée.
  • Toute action mécanique un peu trop intense endommage la laine.

Vous l’avez compris la laine est délicate, la règle numéro un consiste avant tout à ne pas la maltraiter et de nettoyer votre écharpe tout en douceur.

Que choisir : machine ou lavage à la main pour votre écharpe en laine ?

Vous pourrez opter pour la machine si celle-ci possède un programme de lavage adéquat du type « lavage à la main » dédié aux textiles délicats.

Nous vous conseillons alors de glisser votre écharpe dans un filet à linge et d’utiliser une lessive adaptée spéciale laine.

Néanmoins et dans le doute, nous vous préconisons de privilégier le lavage à la main. Voici quelques conseils pour y parvenir et nettoyer à la main votre écharpe de laine sans lui faire courir de risque.

Le lavage à la main de votre écharpe en laine

  1. Trempez votre écharpe dans un récipient d’eau froide ou légèrement tiède. Utilisez un shampoing doux spécifique afin d’éviter que la lessive n’agresse les fibres de la laine. Passez directement à la phase de lavage à la main afin d’écourter au maximum le temps durant lequel votre écharpe trempera dans l’eau. La fibre de la laine et la forme de votre écharpe peuvent être altérées si ce temps est prolongé.
  2. Le lavage à proprement dit : remuez en douceur et frictionnez délicatement votre écharpe du bout des doigts.
  3. Rincez la abondamment à l’eau claire en veillant à ce que celle-ci ait la même température que celle utilisée lors du lavage.
  4. L’essorage tout en finesse : pressez doucement et mesurément l’étoffe de laine pour en ôter délicatement l’eau.
  5. Le séchage : mettez votre écharpe à sécher dans votre intérieur à l’air libre (pas trop proche d’un chauffage et non en plein soleil) à plat sur une grande serviette ou un drap de bain absorbant.

Ce que nous vous conseillons d’éviter absolument lors de l’entretien de votre écharpe en laine :

  • Utiliser de l’eau chaude pour laver votre écharpe.
  • Laisser tremper votre écharpe comme vous pourriez le faire avec d’autres types de vêtements.
  • Changer la température de l’eau de rinçage que celle du lavage.
  • Tordre votre écharpe à la manière d’une serpillière afin de l’essorer.
  • La frotter ou la gratter pour la nettoyer.
  • Faire sécher votre écharpe sur un cintre.
  • Étendre votre écharpe en laine pour qu’elle sèche plus rapidement proche d’une source de chaleur de type radiateur, ni en l’exposant au soleil.

ne pas tordre une echarpe en laine

Une précaution à prendre :

Les mites sont irrémédiablement attirées par la laine. Il est donc prudent de protéger votre écharpe en la rangeant dans un sac en plastique hermétique ou une housse étanche. Vous pourrez y glisser précautionneusement un sachet de lavande. Le thym serpolet repousse également les mites. En prévention, nettoyez et aérez régulièrement votre placard.

Votre écharpe est en soie, comme l’entretenir ?

Le tissage de la soie permet d’obtenir des modèles de grande finesse grâce à la beauté de cette fibre textile d’origine animale. Avant d’évoquer à proprement dit son entretien et les recommandations simples et méticuleuses à mettre en pratique, intéressons-nous en résumé à la soie et son obtention.

Qu’est-ce que précisément la soie ?

En bref, quelle est cette fibre textile si prisée avec laquelle sont tissées nos écharpes ? La soie contrairement aux textiles de types synthétiques est une fibre d’origine animale. C’est principalement une chenille que l’on nomme communément ver à soie (Bombix Mori) qui est l’origine de la soie que l’on porte. On évoque alors la soie de culture que l’on obtient en aval de l’élevage des vers à soie, la sériciculture. La soie est fabriquée à partir des cocons. Chacun d’entre eux est dévidé de son seul et unique fil. La matière première de la fibre textile est ainsi obtenue et enroulée précautionneusement sur des dévidoirs puis sur des écheveaux. Vous l’avez sans doute compris cette fibre précieuse et délicate de par sa nature mérite toute notre attention, quelques soins liés à sa particularité, le respect de quelques règles afin de ne pas l’endommager.

lavage de la soie

Le lavage

Voici quelques conseils utiles pour entretenir votre écharpe lorsque celle-ci est faites de soie, une fibre textile délicate.

Théoriquement, il serait judicieux de ne pas laver une écharpe en soie trop fréquemment afin d’éviter d’en détériorer les fibres avec des lavages à répétition et trop peu espacés dans le temps. La soie est délicate et le lavage est une étape délicate de son entretien durant laquelle il faudra procéder avec douceur et garder à l’esprit certaines pratiques. L’entretien de la soie nécessite des précautions spécifiques en comparaison à celui de la fibre synthétique. Passons-les en revue.

Nous préconisons uniquement le nettoyage à sec si celui- ci est réalisé par un professionnel et mentionné sur l’étiquette. Il est également indispensable que ce professionnel vous ait préconisé ce type de nettoyage, qu’il connaisse bien les particularités de l’entretien de la soie à proprement dit. En dehors de ce cas de figure, le lavage à la main est recommandé.

Le lavage à la main de votre écharpe en soie

Comment procéder, comment laver à la main une écharpe en soie qui paraît de prime abord si délicate ? Voici quelques pistes et conseils qui vous aideront à bien entretenir votre étoffe et surtout à éviter quelques malencontreux déboires :

  1. Servez-vous d’un savon doux ou utilisez un shampoing spécial soie.
  2. Plongez votre écharpe en soie dans l’eau auquel vous aurez ajouté votre savon et laissez là tremper pas plus de 5 minutes. C’est le temps nécessaire afin que celle-ci s’imbibe correctement d’eau. Veillez à utiliser de l’eau tiède. Attention : la soie de couleur sombre ou imprimée sera immergée dans un bain d’eau froide uniquement.
  3. Manipulez délicatement votre écharpe dans l’eau savonneuse et soyez d’autant plus prudent dans vos gestes lorsque celle-ci sera bien imbibée d’eau. C’est tout simplement à ce stade que la soie est la plus fragile et sensible aux mouvements brusques et aux déformations. Veillez donc naturellement à ne pas la presser, l’étirer ou l’essorer : soyez minutieux et redoubler de vigilance.
  4. Une fois les 5 minutes maximales écoulées, ôtez délicatement votre écharpe de l’eau. Videz votre lavabo et remplissez le d’eau froide mais non glacée. A l’instar de la laine, la soie, fibre naturelle, ne tolère pas trop les chocs thermiques. Rincez là avec soin à l’eau claire froide mais pas glacée.
  5. Étalez votre écharpe sur une serviette-éponge de taille adéquate et enroulez-la précautionneusement à l’intérieur de celle-ci. La serviette s’imprégnera du trop-plein d’humidité contenu dans les fibres de votre écharpe et jouera ici un rôle bien utile en amont du séchage. Dans cette première phase de séchage, la soie va sécher doucement.
  6. À la suite de cette phase d’épongeage, déroulez entièrement la serviette humide et veillez à bien étaler à plat votre écharpe sur une autre serviette sèche. Elle séchera ainsi étendue à plat loin à l’air libre en prenant la précaution de l’éloigner d’une source de chaleur de type radiateur et de celle que procure une exposition directe au soleil.
  7. Repassez votre écharpe lorsque celle-ci est encore un peu humide en veillant particulièrement à ne pas utiliser la vapeur. La température de repassage doit être modérée et surtout ne pas dépasser les 160 degrés. Pour cela, nous vous conseillons de régler votre fer sur la position soie. La matière ne doit en aucun cas être repassée à des températures trop chaudes.

Astuce : par sécurité il est nécessaire de savoir si les couleurs sont fixées avant de laver votre écharpe à la main. Frottez délicatement les fibres colorées à l’aide d’un morceau de tissu blanc en coton légèrement humidifié. Si celui-ci reste blanc, la teinte est fixée. A l’inverse, si celui-ci se teinte même modérément de la couleur des imprimés, procédez à un nettoyage à sec de votre écharpe en soie pour son premier lavage afin de fixer sa teinte. Les lavages suivants pourront ensuite s’effectuer à la main sans craindre d’altérer la ou les couleurs.

Un conseil à propos de son rangement

Une fois propre, nous vous conseillons de ranger votre écharpe en soie à l’abri d’une source de lumière directe. Une exposition longue et relativement intense par exemple aux rayons du soleil affecte la soie et altère sa teinte. Nous vous conseillons d’éviter d’acheter des articles ayant été longtemps entreposés en plein soleil en vitrine par exemple.

Les gestes à éviter impérativement pour assurer un bon nettoyage et entretien de votre écharpe en soie :

Pour le lavage :

  • Faire tremper son écharpe en soie dans de l’eau chaude et lui faire subir des chocs thermiques avec une succession de bains aux températures contrastées.
  • Laver une soie imprimée sans avoir préalablement vérifié si la couleur était fixée.
  • Laisser tremper longuement votre écharpe en soie imprimée dans le bain de lavage.
  • Frotter son écharpe de soie.
  • Utiliser un agent de blanchiment comme l’eau de javel par exemple.

Pour le rinçage :

  • Utiliser une eau très froide voire glacée alors que l’eau de lavage était tiède.
  • Essorer votre écharpe en la tordant.

Lors du séchage :

  • Faire sécher votre écharpe en plein soleil, proche d’un radiateur ou d’une cheminée, sur un sèche-serviette de salle de bain.
  • Faire sécher votre écharpe dans un sèche-linge.

Durant le repassage :

  • Remouiller votre écharpe partiellement afin de la repasser.
  • Régler votre fer à repasser sur une température trop élevée.
  • Utiliser la vapeur sur votre étoffe encore humide.

Au quotidien :

  • Vaporiser du parfum ou du déodorant directement sur votre étoffe de soie.

Vous faites une tache sur votre écharpe en soie :

Comment enlever une tache sur la soie ? Vous venez de tacher votre belle écharpe de soie, celle que vous aimez tant… C’est la catastrophe, le monde s’écroule autour de vous. Stop ! L’instant est crucial. Voici quelques astuces qui vous aideront à vous tirer d’affaire. Opération détachage !

Voici quelques produits utiles qui pourront vous sortir d’affaire dans le cas où malencontreusement votre écharpe de soie serait tachée :

  • L’eau oxygénée : efficace pour venir à bout des taches de sang.
  • L’alcool à 90° : il vous aidera à éliminer une tache de stylo, d’encre, des traces de maquillage.
  • La terre de Sommières : une poudre possédant des propriétés absorbantes. Elle est pratique pour nettoyer les taches et auréoles de graisse. Comme alternative, utilisez néanmoins du talc, de la maïzena ou de la farine dans l’urgence.

Source : www.petitcitron.com

Conseils :

  • Il est important d’agir rapidement avant que la tache s’étale, ne prenne trop d’ampleur ou ne sèche.
  • Dans un premier temps, retirer le plus possible du produit fautif.
  • Tamponner la tâche à plusieurs reprises avec un chiffon propre imbibé du produit approprié.
  • Ne pas frotter la zone tachée.

Comment laver et entretenir une écharpe en coton ?

Votre écharpe est confectionnée à partir d’une fibre textile des plus courantes et répandues, le coton. Au même titre que pour celle faites de soie ou de laine, il vous faudra prendre quelques précautions particulières à propos de son entretien. Attardons-nous un peu sur cette fibre qui entre dans la composition d’un bon nombre de nos vêtements avant de vous suggérer quelques recommandations. Le coton est à l’origine une fibre naturelle. Elle est issue du duvet soyeux qui enveloppe les graines du cotonnier et utilisée comme matière textile. Elle est donc transformée en fil afin d’élaborer des tissus.

Le coton est plus facile d’entretien que la laine ou la soie. L’entretien de votre écharpe en coton devra néanmoins prendre en compte certaines règles. Les teintures par exemple ne tolèrent pas forcément les lavages intensifs et trop fréquents.

Dans un premier temps, bien sur, vérifiez si votre écharpe comporte une étiquette. Vous y trouverez des indications précises sur le ou les modes de lavages possibles, la température maximale de lavage tolérée, si votre étoffe supporte le séchage en machine, la température de repassage.

etiquette composition echarpe coton

Le lavage

Dans le doute, si aucune étiquette est cousue sur votre écharpe ou si vous l’avez vous-même retirée, sachez que vous pouvez opter sans crainte pour un lavage en machine.

  • Lavez votre écharpe en coton en utilisant le cycle coton.
  • Utilisez une lessive en poudre ou liquide sans avoir la main trop lourde.
  • Par précaution, la température du lavage ne doit pas excéder 30°C.
  • Vous pouvez glisser votre écharpe dans un filet de lavage pour une meilleure protection.

Le nettoyage à sec peut être envisagé également bien sur si celui-ci est mentionné sur l’étiquette de votre écharpe. Sinon, dans la majorité des cas, le lavage à la machine est amplement suffisant et à privilégier.

Le séchage

Le recours à un sèche-linge est déconseillé. Nous vous préconisons de l’éviter autant que possible. L’action mécanique et les frottements favorisent nettement l’usure du tissu et par conséquent peuvent endommager, user prématurément les fibres de votre écharpe.

Nous vous conseillons de faire sécher et d’étendre votre écharpe à l’air libre tout en veillant à ne pas la placer trop prêt d’une source de chaleur directe et pas en plein soleil.

Le repassage

Opter pour le programme coton de votre fer auquel vous pourrez aussi associer la vapeur. Utilisez par précaution une température moyenne pour ne pas prendre le risque de jaunir à terme le tissu surtout lorsque celui-ci est clair.

Quelques précautions pour prendre soin de son écharpe en coton

Le coton est une fibre textile moins délicate que la soie ou la laine. Son entretien sous-entend donc moins de contraintes ou un savoir-faire particulier. Cependant, la teinte de votre écharpe peut être altérée si vous utilisez des produits trop agressifs qui lavages après lavages affecteront le coloris du tissu. Nous vous conseillons donc d’utiliser une lessive douce qui garantit une plus grande longévité des couleurs.

Il est bon de préciser que la chaleur a des effets néfastes sur le coton et contribue en particulier à le faire rétrécir. Vous pouvez donc, à l’instar de ses homologues en soie ou en laine, faire sécher votre écharpe de coton à plat en la tenant bien sûr éloignée de toute source importante de chaleur directe.

En conclusion

Vous aviez des doutes ou vous vous posiez des questions à propos de l’entretien de votre écharpe, nous espérons que ce guide complet mais sans doute pas exhaustif vous aidera à prendre soin de votre accessoire de mode favori.

N’hésitez pas à nous faire part de vos propres astuces ou remarques par mail, elles pourront sans doute servir au plus grand nombre et venir compléter cette page de conseils.

Nous sommes également naturellement à votre écoute si vous avez la moindre question sur nos articles et leur entretien.

Annexe : tableau des symboles de lavage des textiles

Le lavage :

les symboles de lavage

Le séchage :

les symboles sur le séchage

Le repassage :

les symboles de repassage

Le nettoyage professionnel :

les symboles de nettoyage professionnel

Le blanchiment :

les symboles sur le blanchiment textile

 

D’autres guides complémentaires à consulter :